Vous avez peut-être déjà eu l’impression de ne plus avancer, de traduire toujours la même chose, de ne plus attirer de nouveaux clients, etc. Voici quelques petites astuces qui, j’espère, vous inspireront pour vous aider à redémarrer. N’hésitez pas à partager vos propres idées !

1) Je traduis toujours les mêmes projets

Vous en avez assez de traduire sans arrêt le même genre de textes. Que faire ?

Communiquer

Comme en amour, la communication est essentielle. Voyez avec votre client s’il serait possible de vous envoyer des projets différents. Pensez également à lui rappeler vos différents services (langues de travail, spécialités…) : parfois, un client vous envoie toujours le même genre de textes simplement parce qu’il ignore que vous faites autre chose. Bien sûr, tout dépend du client — une agence aura plus facile à vous proposer des projets variés qu’un client direct.

Déléguer

Si possible, pourquoi ne pas sous-traiter une partie ? Vous auriez ainsi plus de temps pour chercher d’autres projets auprès d’autres clients. Attention à trouver un sous-traitant de confiance, à lui faire signer un NDA et à bien relire avant d’envoyer à votre client final (il vous a engagé pour votre qualité, ne le décevez pas).

2) Mes clients actuels ne me conviennent pas

Vous avez trouvé quelques clients au début, vous avez à la limite accepté des projets mal rémunérés qui vous prennent trop de temps et depuis, vous êtes coincé avec une clientèle qui ne vous plaît pas, sans parvenir à en changer. Si la situation ne vous convient pas et qu’il n’est pas possible d’espérer un changement de la part du client, il n’y a pas de miracle: c’est à vous de changer.

Trouver l’origine du problème

Essayez de découvrir pourquoi vous ne trouvez pas d’autres clients : déjà, est-ce que vous en cherchez, ou êtes-vous trop occupé par vos contrats actuels (peu satisfaisants) ? Si vous postulez, avez-vous des réponses ? Si oui, que disent-elles? Certains éléments vous indiquent sûrement pourquoi votre candidature n’est pas retenue. Peut-être que vous n’avez pas l’air assez professionnel, ou que vous n’avez pas assez d’expérience, ou que vos tarifs ne sont pas adaptés à votre public cible, ou que vous ne cherchez pas au bon endroit, etc.

Faire peau neuve

Remaniez votre site, vos profils sur les réseaux sociaux, etc. Si vous voulez attirer de meilleurs clients, il faut donner envie, vous démarquer. Est-il facile de trouver des informations à votre sujet ? C’est indispensable pour inspirer confiance. Vous pouvez aussi chercher des formations pour utiliser (mieux) certains programmes utiles, ou vous former carrément à une discipline supplémentaire (sous-titrage, par exemple). Bref, si vous voulez des clients différents, soyez vous-même différent : nouveaux services, nouvelle image, nouveaux tarifs…

Revoir ses tarifs

A la hausse ou à la baisse, selon le cas. Deux choses sont importantes au niveau de vos tarifs : ils doivent vous permettre d’être à l’aise (inutile de proposer un tarif trop bas dans l’espoir d’attirer plus de clients, si au final vous devez travailler nuit et jour pour en vivre) et ils doivent être adaptés à votre public cible. Imaginons que vous cibliez les étudiants qui cherchent à faire corriger leur mémoire et que vous demandiez 30 €/page… Vous risquez d’avoir peu de demandes. Mais l’inverse est également vrai : si vous ciblez les marques de luxe en proposant un tarif extrêmement bas (« pas cher, pas cher, engagez-moi»), vous risquez de ne pas inspirer confiance. Deux solutions : soit vous changez de public cible, soit vous changez vos tarifs (en gardant toujours des tarifs rentables pour vous).

Conclusion

Si votre affaire « stagne », mais que ça vous convient, inutile de changer quoi que ce soit, bien entendu ! Pour les autres, essayez d’éviter de vous laisser coincer par des projets trop volumineux, ou trop mal payés, au point de ne plus avoir le temps de chercher ailleurs.
Dans tous les cas, lorsque quelque chose ne vous convient pas dans votre affaire, prenez le temps d’y réfléchir : qu’est-ce qui ne vous convient pas, exactement ? Pourquoi ça ne vous convient pas ? Et, enfin, comment le changer ? Souvent, il suffit d’y réfléchir calmement pour trouver des solutions.


0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.