Bonjour à tous ! Mes plus fidèles lecteurs le savent déjà, je conseille souvent d’utiliser les réseaux sociaux pour attirer des clients, parler de vous, partager vos articles… Mais encore faut-il savoir les utiliser correctement. Si je suis loin d’être une experte en la matière, je me permets de partager avec vous mon opinion sur le sujet 🙂

1) Facebook

Certains se demandent peut-être à quoi sert d’avoir une page Facebook quand on a un site web. Pour moi, Facebook présente deux avantages par rapport au site (indispensable lui aussi, cela dit !) : premièrement, il est en général plus facile pour le client d’interagir sur Facebook que sur le site, puisqu’il est déjà inscrit, il sait qu’il verra facilement les notifications si quelqu’un réagit, etc. Deuxièmement, si le client aime votre page Facebook, il verra vos nouvelles sur son mur d’actualité. Donc, vous ne devrez pas attendre qu’il vienne de lui-même visiter votre site : il aura de vos nouvelles de temps en temps, sans devoir faire la démarche de se rendre sur votre site.

Exemple : j’ai aimé la page de The Body Shop. Plusieurs fois par semaine, en consultant mon fil d’actualité, je vois un concours ou un nouveau produit, et ça me donne parfois envie de l’essayer. En revanche, je ne vais pas sur le site de Body Shop toutes les semaines – ni même une fois par mois. Grâce à sa page Facebook, j’ai plus souvent accès aux nouveautés de la marque et j’y pense plus souvent.

Avantage : plus de visibilité, à condition de poster régulièrement. Cela dit, attention : régulièrement, c’est 3 fois par jour ou par semaine, pas 3 fois par heure. Et encore faut-il poster des choses intéressantes, amusantes, intrigantes, inspirantes …

2) LinkedIn

LinkedIn, c’est le réseau professionnel par excellence. Vous devez absolument avoir un profil le plus complet possible avec votre CV, votre formation, vos langues, vos compétences, etc. Une autre chose que vous pouvez faire, c’est modifier l’adresse de votre profil LinkedIn, pour enlever tous les nombres à la fin de l’URL et avoir un lien plus facile à partager. Pour cela, rendez-vous sur votre profil, cliquez sur l’adresse du lien en dessous de votre photo et modifiez-la comme vous le voulez.

Une fois que votre profil est complet, comment utiliser LinkedIn ? Premièrement, pensez à vous connecter à toutes les personnes que vous connaissez ou qui vous intéressent (contrairement à Facebook, il n’est pas mal vu sur LinkedIn d’inviter quelqu’un que vous ne connaissez pas, du moment que vous le faites de la bonne manière. Ainsi, vous pouvez par exemple envoyer une invitation personnalisée, soit en rappelant qui vous êtes s’il s’agit d’une connaissance lointaine, soit en expliquant pourquoi vous voulez vous connecter à la personne, s’il s’agit d’un inconnu.)

Ensuite, rejoignez les groupes qui ont le plus de sens pour vous : non seulement des groupes de traducteurs, mais également de professionnels de votre domaine (avocats et juristes pour les traducteurs juridiques, par exemple). Lisez les conversations existantes et répondez-y un peu avant de poster vos propres discussions, le temps de voir l’ambiance du groupe et de prendre vos marques.

Avantage : en mettant des commentaires intelligents et utiles dans les conversations de groupe, votre nom apparaît et des clients potentiels ou collègues vont avoir envie de visiter votre profil. Avec le temps, ça peut mener à une collaboration professionnelle. Et dans tous les cas, vous apprendrez certainement des choses intéressantes !

3) Twitter

Sur Twitter, comme vous n’avez que peu de caractères, vous devez aller droit au but et être percutant. La communication est ici bien différente que sur Facebook ou LinkedIn. Petit outil intéressant pour Twitter (et pour tout, d’ailleurs) : canva.com, qui permet de créer des images à l’infini ou presque. Après tout, une image vaut mieux qu’un long discours ! Ça vous permet d’attirer le regard (sur un fil d’actualité Twitter avec 100 tweets, le regard est directement attiré par les quelques images) sans augmenter le nombre de caractères.

Ne négligez pas les hashtags sur Twitter, c’est une fonctionnalité très utile, qui commence à être utilisée sur les autres réseaux aussi, mais avec beaucoup moins d’impact que sur Twitter.

– Pensez à intégrer des hashtags pertinents dans vos tweets (#traduction, #translator…), sans abuser bien sûr. (« Nouvel article sur la #traduction, quelques conseils pour les #indépendants », d’accord. « #Nouvel #article sur la #traduction, quelques #conseils pour les #indépendants #traducteur #translation », pas d’accord).

– Renseignez-vous également sur les raccourcis : par exemple, pour traduction et translation, il existe #t9n et #xl8. Ça permet de gagner des caractères.

– Variez vos hashtags : ne mettez pas toujours le même. Mettez parfois #traducteur, parfois #traduction, parfois #xl8, etc.

– Utilisez également les hashtags pour trouver des conversations qui peuvent vous intéresser : dans l’onglet à gauche « Recherchez sur twitter », entrez les # qui vous intéressent pour voir toutes les conversations qui traitent de ces sujets. Retweetez celles qui vous intéressent, répondez-y, suivez les personnes qui ont l’air de toujours poster des tweets intéressants dans votre domaine…

Conclusion :

Rien de tel que les exemples pour bien comprendre. Regardez les pages Facebook, LinkedIn et Twitter que vous aimez ou que vos amis aiment. Inspirez-vous de ces marques, essayez d’analyser leurs points forts et leurs points faibles. Pensez également aux choses qui vous énervent chez certains, pour éviter de commettre les mêmes erreurs (la personne qui poste 15 photos de son assiette de spaghetti, l’autre qui confond Facebook avec son journal intime, la troisième qui insulte un ami de manière à peine voilée …)

Si vous vous demandez lequel choisir parmi ces 3 réseaux sociaux, je vous répondrai tout simplement que vous n’êtes pas obligé de choisir ! Vous pouvez être présent sur les trois, pour toucher ainsi trois publics différents – les personnes qui vont sur Twitter ne sont pas forcément les mêmes que celles qui vont sur LinkedIn, et la communication est différente. Mais si vous préférez commencer petit, choisissez celui qui vous parle le plus – mieux vaut une communication réfléchie sur un réseau, qu’une communication embrouillée un peu partout.

Enfin, si ces 3 réseaux sociaux sont différents, certaines règles ne changent jamais : ne soyez jamais insultant, ne soyez pas oppressant en postant 15 choses différentes par jour (surtout si elles n’ont pas d’intérêt), et utilisez-les non seulement pour faire votre pub mais également pour regarder ce que les autres disent et font. Si vous n’utilisez ces outils que dans un but égoïste d’autopromotion sans jamais vous intéresser à ce que les autres postent, vous n’arriverez à rien, si ce n’est à agacer vos followers.


0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.