Coucou tout le monde ! Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de ma dernière découverte super méga géniale : LSP expert. Cet outil, créé par des traducteurs pour des traducteurs, vous propose des fonctionnalités de gestion des tâches, de facturation et de rapports.

*Petite remarque, pour ceux qui me suivent depuis longtemps : l’article d’origine datait de 2016, et l’outil a évolué depuis, j’ai donc fait une brève mise à jour. Car oui, nous sommes désormais en 2022 et je suis encore et toujours une inconditionnelle de LSP Expert – c’est dire comme je l’apprécie !

L’outil offre un tel éventail de fonctionnalités toutes plus utiles les unes que les autres qu’il serait vraiment difficile de toutes les expliquer en détail. Je me contenterai donc de présenter le plus rapidement possible ses fonctionnalités de base :

1) Gestion des tâches

Vous encodez vos tâches de traduction en indiquant le client, le service, le tarif, le nombre de mots, la date limite. Vous pouvez ensuite marquer la tâche comme commencée, facturée, annulée, en attente… Vous pouvez classer vos projets par date, par statut, par client ou autre. Vous avez ainsi une vision claire de vos différents projets.

Vous avez également la possibilité d’externaliser vos tâches vers un sous-traitant. Vous pouvez pour cela créer des fournisseurs de service, leur attribuer une note, indiquer leurs tarifs, leurs disponibilités, les services qu’ils proposent, etc.

2) Comptabilité

Une fois votre tâche terminée, vous générez la facture facilement, quand vous le souhaitez. Le site remplit les champs automatiquement, calcule le montant de la TVA (en fonction des infos que vous avez indiquées : % éventuel de la TVA, n° de TVA du client si applicable, autoliquidation pour les clients européens, etc.) et le montant total de la facture. Vous indiquez le délai de paiement (60 jours, par exemple) et le site calcule la date de réception prévue pour le paiement (c’est magique, je vous dis).

Ensuite, vous pouvez indiquer vos factures comme créées/envoyées/payées, et vous voyez un récapitulatif en haut de page des factures que vous devez encore envoyer, du montant dû et des factures qui sont arrivées à échéance mais qui n’ont pas encore été payées. Vous savez ainsi en un coup d’œil combien il vous reste à percevoir, et quels clients vous devez relancer.

Vous pouvez aussi encoder vos dépenses dans l’application, pour avoir une vision claire de vos frais professionnels. Personnellement, j’utilise Accountable pour ma comptabilité, et c’est là que j’encode mes frais désormais, mais c’était une fonctionnalité très utile à l’époque où j’avais encore un comptable. Cela me permettait notamment de voir, dans le rapport Taxes, la TVA que je devais récupérer sur mes frais professionnels.

3) Rapports

De nombreux rapports graphiques sont proposés : vue mensuelle (l’évolution de votre CA de mois en mois), chiffre d’affaires (combien vous avez gagné au total jusqu’à présent), taxes (le montant imposable facturé et le montant de la TVA à reverser à l’État, par trimestre), chiffre par client (les sommes facturées par client, duh) et par service (les sommes facturées par service, re-duh), pour n’en citer que quelques-uns.

Vous pouvez choisir de comparer les données d’une année par rapport à une autre. Vous pouvez ainsi par exemple comparer votre chiffre d’affaires actuel avec celui de l’année précédente, ou avec celui d’une année pendant laquelle vous avez été particulièrement rentable.  

Les points positifs et négatifs

  • Commençons par le négatif

Au début, vous devrez prendre le temps de faire quelques configurations : saisir les informations de vos clients et, si vous êtes perfectionniste (maniaque ?) comme moi, vous irez jusqu’à entrer dans le système toutes vos factures des mois précédents, afin d’avoir accès aux rapports à partir de janvier (heureusement, j’ai principalement de gros projets, donc peu de factures : j’ai dû en saisir une vingtaine de janvier à juin, ce qui m’a pris au total moins d’une heure, le tout en regardant la télé. Rien d’insurmontable). Sinon, des fonctionnalités d’importation sont proposées, mais personnellement (control freak, bonjour), j’ai tout fait manuellement.

Vous devez également accepter le fait que la mise en page de vos factures changera, puisqu’elle sera désormais basée sur le modèle du site (que vous pouvez personnaliser avec votre logo, mais tout de même, ça change).

Enfin, petit bémol : vous ne pouvez payer votre abonnement que par carte de crédit, ce que je trouve toujours un peu dommage.

… Voilà pour le négatif.

  • Passons au positif

Je gagne clairement un temps fou au niveau de la facturation (avant, si je devais émettre une facture pour Mr Smith, je cherchais une précédente facture pour ce client, je la copiais dans le dossier du mois en cours, je modifiais les données nécessaires, je calculais le montant du projet, le montant de la TVA et j’envoyais. Quand je soupçonnais un retard de facture, je devais réfléchir « j’ai envoyé la facture le 30/05, paiement 60 jours fin de mois, donc elle aurait dû être payée le… euh… »)

Maintenant, je me contente de cliquer sur « facturer », et tout se fait automatiquement. Je vérifie par sécurité (*control freak*), puis j’envoie. Il suffit de prendre 5 minutes la première fois pour entrer les infos du client, et elles sont enregistrées pour l’avenir. En plus, vous pouvez décider d’envoyer la facture en français ou en anglais, selon le client. Enfin, vous pouvez indiquer la facture comme « envoyée » puis « payée », ce qui est également très pratique.

Les rapports donnent une vue d’ensemble vraiment très claire de toutes les infos nécessaires. Je pense que j’aurais pu m’abonner rien que pour cette fonctionnalité (oui, bon, je suis une grande fan de listes et de rapports).

Tout le système est vraiment très intuitif. Vous entrez vous-même les informations souhaitées (nom des services, intitulé des colonnes des factures, etc.), ce qui permet une bonne personnalisation (pas besoin de chercher en vain des valeurs dans une liste mal fichue) – même si c’est un peu ennuyant au début, ça prend finalement moins de temps qu’on ne l’imagine. En plus, de nouvelles améliorations sont fréquemment proposées par les créateurs du site, très à l’écoute de nos besoins/envies, ce qui ne gâche rien.

Et le prix, dans tout ça ?

Comme je le dis toujours, une image vaut mieux qu’un long discours, voici donc les plans proposés en 2022 :

T’aurais pas un petit code promo pour nous ?

Mais si ! Avec le code « MB15 », valable jusqu’en juin 2022, vous recevrez une réduction de 15 % sur le prix d’un nouvel abonnement annuel (donc pas sur un renouvellement, ni sur un abonnement mensuel).

Mais ce qui convient à l’un ne convient pas forcément à l’autre, alors rien de tel que de le tester pour voir si ça vous plaît. Et ça tombe bien, vous pouvez essayer gratuitement LSPexpert pendant 30 jours, sans aucune obligation d’achat.


0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.