Petit coup de gueule aujourd’hui (on est un Grumpy Cat ou on ne l’est pas), suite à la réponse d’une agence à une candidature.

Premier extrait :

« C’est une position de freelance, nous ne pouvons donc pas garantir un volume de travail régulier. (…) Vous devez être disponible régulièrement au moins 3 jours consécutifs par semaine. »

Petite mise au point. Il serait bien d’arrêter de croire qu’un freelance est un employé qui coûte moins cher (« Mais si, mais si, c’est comme un employé, mais on ne doit pas lui fournir de bureau, et on ne doit pas payer de cotisations. Le rêve ! ») Si vous cherchez quelqu’un disponible 3 jours/semaine, vous engagez un temps partiel. Si vous engagez un freelance, vous comprenez qu’il a d’autres clients et qu’il ne peut donc pas tout lâcher dès que vous le sifflez. Si vous pouvez garantir un flux de travail régulier, il est possible de vous réserver un certain nombre d’heures par semaine. Mais c’est donnant-donnant.

Deuxième extrait :

« Vous aurez quatre heures pour faire le test, avec une marge de 30 minutes en cas de problèmes techniques [Trop sympa]. (…) Veuillez noter que ce test n’est pas rémunéré. Aucun feedback ne sera donné. »

Encore une fois, nous ne sommes pas des salariés. Qu’il faille parfois passer par de longues procédures de recrutement pour un poste d’employé, je peux le comprendre, mais en général on ne le fait que quelques fois. Un indépendant a des dizaines de clients… J’en ai environ 40 (pas tous réguliers, bien sûr), vous imaginez si je devais passer un test non rémunéré de 4 heures pour chacun d’entre eux ? Sans compter les candidatures qui n’aboutissent pas… Et le pire, c’est le « Aucun feedback ne sera donné ». Oui, le freelance peut prendre 4 heures de son temps, mais n’attendez pas qu’en retour l’agence prenne 10 minutes pour lui expliquer pourquoi il n’est pas retenu. Le temps, c’est de l’argent, n’est-ce pas ?

À côté de ça, l’agence ne prend pas la peine de confirmer si le tarif proposé lui convient. On pourrait croire qu’à partir du moment où elle répond, ça implique qu’elle a accepté le tarif… Mais non, malheureusement. J’ai déjà eu le coup : je pose une candidature pour un projet en précisant mon tarif, l’agence me propose de passer un petit test, les conditions sont raisonnables, j’accepte. L’agence me dit que j’ai été choisie… Et que son tarif est inférieur au mien. Merci de me faire perdre mon temps – et de perdre le vôtre, par la même occasion. Aujourd’hui, je ne fais plus la même erreur : hors de question de passer un test sans avoir auparavant spécifié toutes les conditions.

Conclusion :

« Bonjour, nous sommes une agence. Nous n’avons aucune véritable obligation, nous avons déjà la bonté de vous envoyer du travail de temps en temps. En contrepartie, nous attendons de vous d’être disponible régulièrement, de passer par de longues procédures de recrutement, de remplir des tas de documents, de nous envoyer une copie de vos empreintes digitales, une lettre de recommandation de votre grand-mère et une mèche de vos cheveux. Peut-être que vous serez choisi, peut-être pas. Si vous ne l’êtes pas, nous ne vous dirons pas pourquoi. Nous n’avons pas de temps à perdre, nous. »

Heureusement que toutes les agences ne sont pas comme ça.


0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.