Nous avons vu comment se présentait Trados, quelles étaient ses fonctionnalités de base et comment l’utiliser avec des fichiers « normaux ». Voyons maintenant comment ouvrir des documents spécifiques à Trados, qu’une agence de traduction pourrait vous envoyer.

1) Ouvrir et traduire un package envoyé par une agence

Dans ce cas de figure, vous travaillez donc pour une agence qui vous envoie un package de traduction, contenant généralement le ou les fichiers à traduire, la mémoire de traduction, la base terminologique, etc. En général, dans ce cas, le client vous demandera de lui livrer un « Package retour » – c’est ce qu’on va voir ici.

  • Sur la page d’accueil, cliquez sur « Ouvrir un package » et ajoutez le package
  • Cliquez sur « Terminer », Trados importe le package, puis cliquez sur « Fermer »
  • Vous arrivez dans l’onglet « Projet ». Faites un double clic sur le projet
  • Cela vous emmène dans l’onglet « Fichier », avec le ou les fichiers à traduire pour ce projet. Faites un double clic sur le fichier que vous souhaitez traduire, ou sélectionnez plusieurs fichiers et faites un clic droit « Ouvrir pour traduction »
  • Vous arrivez dans l’onglet « Éditeur », où vous pouvez commencer votre traduction
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter vos propres mémoires de traduction en cliquant sur « Paramètres du projet » ; pensez à les supprimer des paramètres avant d’envoyer votre package retour à votre client (retournez dans les paramètres du projet, sélectionnez votre TM et cliquez sur « Supprimer »)
  • Une fois que vous avez terminé, cliquez sur l’icône « Enregistrer » puis retournez dans l’onglet « Projet »
  • Faites un clic droit sur le projet et cliquez sur « Créer un package de retour »
  • À l’étape 1, sélectionnez les fichiers si ce n’est pas déjà fait
  • À l’étape 2, cliquez sur « Parcourir » si vous souhaitez définir l’emplacement où enregistrer votre package de retour et modifier son nom, puis cliquez sur « Terminer » ; Trados crée le package de retour, cliquez sur « Fermer »
  • Envoyez le package retour à votre client 😊

2) Ouvrir et traduire un fichier SDLXLIFF

Alors le mec qui a pensé à ce nom d’extension, chapeau. Illisible, imprononçable, le top du top. Anyway, imaginons que vous travailliez pour une agence et que celle-ci vous envoie un fichier SDLXLIFF ainsi qu’une mémoire de traduction à ajouter.

  • Sur la page d’accueil de Trados, cliquez sur « Faites glisser les fichiers à traduire ou parcourez votre ordinateur » et ajoutez votre fichier SDLXLIFF
  • Pour une fois, vous arrivez directement dans l’onglet « Éditeur », où vous pouvez commencer votre traduction
  • Si le client vous a envoyé une mémoire de traduction à ajouter, rendez-vous dans « Paramètres du projet » et ajoutez-la
  • Quand vous avez fini votre traduction, enregistrez-la simplement et renvoyez le fichier SDLXLIFF au client – c’est tout 😊

3) Ouvrir et traduire un fichier MQXLIFF

Autre cas de figure, votre client bosse avec MemoQ et vous envoie un fichier MQXLIFF.

  • Sur la page d’accueil de Trados, cliquez sur « Faites glisser les fichiers à traduire ou parcourez votre ordinateur » et ajoutez votre fichier MQXLIFF
  • Cliquez sur « Traduire en tant que document unique » et suivez les étapes habituelles
  • Vous arrivez dans l’onglet « Éditeur », où vous pouvez traduire votre document
  • Quand vous avez fini, cliquez sur « Enregistrer la cible sous » pour enregistrer le document sous format MQXLIFF que vous pourrez renvoyer à votre client. (Si vous cliquez simplement sur « Enregistrer », vous aurez un fichier SDLXLIFF, mais votre client souhaitera certainement recevoir un MQXLIFF en retour s’il vous a envoyé son projet sous ce format-là)

Dans le prochain article, je vous parlerai de quelques fonctionnalités plus avancées de Trados. Et si vous ne l’avez pas encore lu, n’hésitez pas à jeter un œil à l’article sur les fonctionnalités de base!

Categories: Trados

0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.